Conseils préopératoires

  • Évitez l’aspirine ou des médicaments qui peuvent en contenir deux semaines avant la chirurgie.
  • Prévoyez un soutien gorge non rembourré et un T shirt blanc moulant pour l’essai des prothèses
  • Choisissez des vêtements faciles à enfiler et des chaussures confortables pour la sortie.
  • Soyez à jeun à partir de minuit la veille de l’intervention.

Conseils postopératoires

  • Il faut attendre 3 jours après l’intervention avant de prendre une douche.
  • Gardez le pansement sec jusqu’à votre première visite pré opératoire : le pansement sera enlevé et vous pourrez prendre une douche
  • Évitez de faire des efforts importants avec les bras.
  • Dormez sur le dos, évitez les positions latérales ou ventrales.
  • Prenez vos médicaments tels que prescrits.

Détails post opératoires

Il est normal que le haut des seins soit très bombé et dur, mais si un sein devient beaucoup plus gros et douloureux que l’autre, rappelez à la clinique plus tôt.
dr-djemal-blog

 

Le port d’un soutien-gorge de maintien jour et nuit, est fortement recommandé pendant au moins 1 mois et le plus souvent possible pendant les 2 premiers mois.

blog 2

Des ecchymoses ainsi que des douleurs aux seins et aux aisselles peuvent persister pendant quelques semaines.

Le « gonflement «  peut prendre jusqu’à 6 mois avant de disparaître.

De nombreux facteurs affectent le résultat final de votre augmentation mammaire. L’élasticité de votre peau, la taille et la forme originale de vos seins, la qualité de vos muscles pectoraux ainsi que votre âge.

L’apparence de votre poitrine remodelée et de vos cicatrices ne pourront  être évaluées qu’après 6 à 12 mois.

Si vous n’utilisez pas trop les bras, vous pourrez reprendre le travail une semaine après intervention. Si vous forcez beaucoup avec les bras, il faudra attendre plus longtemps.

Pour les sports de raquettes ou le golf, il faut attendre 6 semaines. Les sports et exercices violents sont interdits pendant au moins 2 mois.

À 2 mois  postopératoires, vous pouvez porter des soutiens-gorge à armature, l’important c’est qu’ils soient assez larges pour ne pas trop serrer les seins.

Apres un mois, les seins sont déjà beaux, mais le résultat définitif est à compter de 3 mois.

Si vous prévoyez tomber enceinte, il est préférable d’attendre 2 ans après la chirurgie, sinon vous risquez de déformer l’aspect de vos seins remodelés.

Les implants ont une durée de vie limitée et mal connue : ils devront être remplacés lors d’une nouvelle intervention.

Complications possibles

L’augmentation mammaire est une  chirurgie très fréquente  et c’est aussi la chirurgie esthétique la plus populaire car elle donne des résultats  spectaculaires.

Les complications sont peu fréquentes mais existent :

L’hématome : C’est une accumulation de sang autour de la prothèse mammaire. Elle se présente par un gonflement  conséquent d’un seul sein souvent accompagné d’une forte douleur et se  manifeste dans les 24 à 48 heures postopératoires. Si l’hématome est important, il sera drainé.

Par contre, une légère asymétrie des seins n’est pas inquiétante et est souvent normale durant les premières semaines.

L’infection : Elle se manifeste par une rougeur et une douleur anormale souvent localisée au niveau de l’incision vers 7 à 10 jours postopératoires et sera traitée par des antibiotiques.

Asymétrie : Il faut avant tout comprendre que les seins sont tous asymétriques naturellement. Les seins ne  sont jamais parfaitement symétriques. Le chirurgien tiendra compte de ces inégalités pour les corriger mais, dans certains cas, bien qu’elles soient améliorées, un léger degré d’asymétrie peut persister.

Dans les semaines qui suivent l’augmentation mammaire, les implants vont naturellement glisser vers le bas, c’est la raison pour laquelle les implants sont volontairement positionnés un peu trop en hauteur durant l’intervention.

Contracture capsulaire : coque : C’est une formation anormale de tissus fibreux autour de la prothèse qui provoque une texture anormalement ferme de la prothèse. Il est possible de le corriger en dégageant la membrane fibreuse.

 

EN RESUME

– Intervention sous anesthésie générale.

– Hospitalisation d’une nuit préférable.

– Durée de l’intervention : 1h maximum

– Douleurs : surtout pendant 48h puis de moins en moins pendant un mois .

– Œdème (gonflement) : une semaine.

– Durée des pansements : une semaine.

– Port d’un soutien-gorge de contention : un mois au moins

– Arrêt des activités sportives : un mois.

– Arrêt de travail nécessaire : une à deux semaines.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *